pOUR QUI ?

BÉBÉ/NOURRISSON

LA NAISSANCE

Ostéopathie bébé nourisson

Le moment magique que vous avez attendu pendant 9 mois est enfin arrivé. Votre bébé est dans vos bras. La naissance est évidemment l’un des événements les plus importants de la vie.

L'APPRENTISSAGE DE LA MOTRICITÉ

Ostéopathe bébé nourrisson

Votre bébé,  va commencer à se retourner (4 mois),  à sautiller quand vous le soutenez debout (6-7 mois), à ramper, à se mettre debout en se tenant aux meubles, marcher à 4 pattes (9-12 mois). Les premiers pas sont toujours un moment très émouvant pour l’entourage du bébé. La démarche est raide, peu assurée, mais votre enfant se tient seul et avance vers vous, les bras tendus. 

LES PREMIERS TROUBLES, LES PREMIERES CHUTES

C’est aussi parfois le moment ou certains de nos troubles voient le jour, installées peut être pour le reste de la vie. En effet, lors de la naissance, des contraintes mécaniques parfois très importantes sont appliqués au corps et au crane de votre bébé durant la grossesse et l’accouchement. Les chutes aussi sont nombreuses. Il ne faut pas attendre alors pour consulter votre ostéopathe bébé nourrisson lunel

La vie de bébé dans le ventre de la maman

La position du bébé dans l’utérus peut engendrer des troubles fonctionnels.  Le bébé peut avoir pris une mauvaise position ou avoir manquer de place  (bébé de poids important, grossesse multiple manque de liquide amniotique, ).

L’environnement extérieur

Votre bébé peut également subir des contraintes provenant de l’extérieur. Notamment avec le stress de la maman ( travail, vie professionnelle ou familiale, certaines pathologie. ). Comme une éponge, bébé enregistre ce stress sous forme de tensions.

La naissance

Par voie basse ou par césarienne, avec ou sans utilisation d’instrument, l’accouchement peut entrainer des pertes de mobilités en particulier au niveau du thorax et du crâne de votre bébé.

La croissance

Cette période est surtout marquée par l’apprentissage de la position verticale et de la marche.  Certains signes peuvent être observés chez votre enfant. Votre ostéopathe bébé nourrisson Lunel pourra agir sur ces derniers.

La position du bébé dans l’utérus peut engendrer des troubles fonctionnels.  Le bébé peut avoir pris une mauvaise position ou avoir manquer de place  (bébé de poids important, grossesse multiple manque de liquide amniotique, ).

Votre bébé peut également subir des contraintes provenant de l’extérieur. Notamment avec le stress de la maman ( travail, vie professionnelle ou familiale, certaines pathologie. ). Comme une éponge, bébé enregistre ce stress sous forme de tensions.

Par voie basse ou par césarienne, avec ou sans utilisation d’instrument, l’accouchement peut entrainer des pertes de mobilités en particulier au niveau du thorax et du crâne de votre bébé.

Cette période est surtout marquée par l’apprentissage de la position verticale et de la marche.  Certains signes peuvent être observés chez votre enfant. L’ostéopathe bébé nourrisson lunel pourra agir sur ces derniers.

LES MOTIFS DE CONSULTATIONS

Certains signes peuvent être observés chez votre enfant. L’ostéopathe bébé nourrisson pourra agir sur ces derniers, même en sortie de maternité. Néanmoins, il faudra l’avis d’un médecin s’il présente des contre-indication.

Indication pour votre ostéopathe bébé nourrisson lunel

  • Tête plate du nourrisson : Brachycéphale et plagiocéphalie
  • Torticolis congénital
  • Canal lacrymal rétréci
  • Troubles digestifs (reflux/constipation/coliques)
  • Difficulté à la succion / allaitement
Tout autres troubles lors de la grossesse et l’accouchement

Contre-indication interdit par votre ostéopathe bébé nourrisson lunel

  • Fièvre
  • Coloration bleue du visage lors des pleurs
  • Difficultés respiratoires
  • Chute/traumatisme
  • Vomissements suivant les repas, accompagnés ou non de traces de sang
  • Craniosynostose/craniosténose : soudure prématurée et pathologique des sutures crâniennes qui entraine une déformation du crâne et altère le développement du cerveau.
  • Augmentation anormale du périmètre crânien
  • Retard de croissance/perte de poids
Indications
  • Tête plate du nourrisson : Brachycéphale et plagiocéphalie
  • Torticolis congénital
  • Canal lacrymal rétréci
  • Troubles digestifs (reflux/constipation/coliques)
  • Difficulté à la succion / allaitement

Tout autres troubles lors de la grossesse et l’accouchement

Contre-indication
  • Fièvre
  • Coloration bleue du visage lors des pleurs
  • Difficultés respiratoires
  • Chute/traumatisme
  • Vomissements suivant les repas, accompagnés ou non de traces de sang
  • Craniosynostose/craniosténose : soudure prématurée et pathologique des sutures crâniennes qui entraine une déformation du crâne et altère le développement du cerveau.
  • Augmentation anormale du périmètre crânien
  • Retard de croissance/perte de poids

DÉROULEMENT D'UNE SÉANCE

Anamnèse

Tout d’abord je vais vous poser des questions sur

  • le déroulement de la grossesse ( prise de poids, nausée vomissement, durée de la grossesse etc)
  • le déroulement de l’accouchement ( durée de l’accouchement, utiliusation ou non d’instrument, la voie de passage du bébé ? …)
  • les habitudes de votre bébé ; comment se déroulent la prise de ses repas, ses nuits, la régularité de son transit…
  • Le principal motif de votre venue
Observation

Je vais vous demander de mettre votre bébé en body sur la table afin que je puisse observer sa posture et sa gestuelle.

Tests et techniques

Je vais effectuer des test de mobilité et appliquer des techniques sur chaque partie du corps de votre bébé avec beaucoup de douceur, afin d’identifier les déséquilibres.

Lors de la séance, il est important que vous soyez présents pour votre bébé, en participant à ses soins.

Le nouveau-né se sent apaisé lorsqu’il est entouré de ses parents, d’autant plus s’ils ont un contact physique avec lui.

Un certain nombre de bébés peuvent pleurer durant les soins, surtout lorsque l’ostéopathe s’intéresse aux structures de son crâne. Celles-ci présentent très souvent des contraintes, qui peuvent engendrer de l’inconfort chez votre bébé. 

Les pleurs ne sont pas pour autant synonymes de douleur et cessent souvent à la fin des soins.

Prévention

Notre domaine de compétences  ne se limite pas à soigner les déséquilibres déjà présents chez votre enfant, mais aussi de prévenir leur apparition.

 De plus, votre bébé peut tout de même avoir subi des contraintes, lors de la grossesse et/ou de l’accouchement. Les conséquences de ces contraintes peuvent ne pas encore être visibles ; elles peuvent apparaître à distance et déséquilibrer sa croissance.

Pour ces raisons, il est important de réaliser un bilan ostéopathique de prévention, en particulier si votre bébé n’a pas reçu de soins ostéopathiques à la maternité.

Il faut également prendre en compte que les tissus de bébé sont très souples, contrairement à ceux des adultes. Plus votre bébé est pris en charge jeune, et plus l’ostéopathe pourra facilement corriger les déséquilibres et lui garantir une croissance optimale. Nous conseillons de voir le bébé après la naissance, pour ses 1 mois, ses 1 an.

Anamnèse 

Tout d’abord je vais vous poser des questions sur

  • le déroulement de la grossesse ( prise de poids, nausée vomissement, durée de la grossesse etc)
  • le déroulement de l’accouchement ( durée de l’accouchement, utiliusation ou non d’instrument, la voie de passage du bébé ? …)
  • les habitudes de votre bébé ; comment se déroulent la prise de ses repas, ses nuits, la régularité de son transit…
  • Le principal motif de votre venue
Observation

Je vais vous demander de mettre votre bébé en body sur la table afin que je puisse observer sa posture et sa gestuelle.

Tests et techniques

Je vais effectuer des test de mobilité et appliquer des techniques sur chaque partie du corps de votre bébé avec beaucoup de douceur, afin d’identifier les déséquilibres.

Lors de la séance, il est important que vous soyez présents pour votre bébé, en participant à ses soins.

Le nouveau-né se sent apaisé lorsqu’il est entouré de ses parents, d’autant plus s’ils ont un contact physique avec lui.

Un certain nombre de bébés peuvent pleurer durant les soins, surtout lorsque l’ostéopathe s’intéresse aux structures de son crâne. Celles-ci présentent très souvent des contraintes, qui peuvent engendrer de l’inconfort chez votre bébé. 

Les pleurs ne sont pas pour autant synonymes de douleur et cessent souvent à la fin des soins.

Prévention

Notre domaine de compétences  ne se limite pas à soigner les déséquilibres déjà présents chez votre enfant, mais aussi de prévenir leur apparition.

 De plus, votre bébé peut tout de même avoir subi des contraintes, lors de la grossesse et/ou de l’accouchement. Les conséquences de ces contraintes peuvent ne pas encore être visibles ; elles peuvent apparaître à distance et déséquilibrer sa croissance.

Pour ces raisons, il est important de réaliser un bilan ostéopathique de prévention, en particulier si votre bébé n’a pas reçu de soins ostéopathiques à la maternité.

Il faut également prendre en compte que les tissus de bébé sont très souples, contrairement à ceux des adultes. Plus votre bébé est pris en charge jeune, et plus l’ostéopathe pourra facilement corriger les déséquilibres et lui garantir une croissance optimale. Nous conseillons de voir le bébé après la naissance, pour ses 1 mois, ses 6 mois, ses 1 ans

Ostéopathe bébé
Test et technique ostéopathique thorax bébé
Ostéopathe bébé
Test et technique ostéopathique bassin bébé

Iraudo Marine

Ostéopathe D.O luNEL